vendredi 9 septembre 2011

Nouvelle vague de harcellement;

Aujourd'hui environ une vingtaine de personnes qui m'importune en faisaint des reflexions lorsque je passe à côté. Cela dépasse largement la fourchette habituelle. Cinq personnes est une moyenne habituelle, quinze est la frouchette haute pour Scaër. Quel évenement a-t-il eu lieu justifiant une nouvelle vague d'agression?
J'ai remarqué ausi depuis 15 jours un nombre anormal d'offre envoyées par l'ANPE et les boites d'interim.
Aujourd'hui je suis en poste à quasi plein temps. De quel droit ces gens relancent le harcellement?
Liste de morceaux choisis:
"Il faut contiuer"
"Il aurait retrouvé"
" Ils ont un AS400"
"Bosser comme ouvrier avec un CV comme ça il faut être fou"
"Vous faites trop de math" (Cà c'est une première...... mais lui (celui qui me fait chier) il aurait peur-etre perdu son emploie s'il avait cessé de coucher avec la patronne."
"Il ne trouvera plus"
"Je vous fais monter" (il faut alterner les sens des caresses)
"Il est très poli... il faut continuer"' (une fois que j'ai tourné le dos)
 ................
C'est dur d'avoir à se rappeller lorqu' on essaye justement d'ignorer les agressions  pour éviter de ce comporter violement.
Certaine personne ont parlé de folie collective.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire