mercredi 31 mars 2021

Harcèlement

 Je suis à nouveau dans une période intense et je pense que c'est lié à l'action de la communauté homosexuelle.

Aujourd'hui le 31 mars au alentour de 17:20 un camion s'arrête et klaxonne.

Comme j'attends un livraison je descend. Le livreur me dit "j'ai un colis pour vous".

J'attends plusieurs colis mais je pensais que la poste s'en chargerais. 

-- "Ou je pose votre colis? C'est volumineux". 

-- "Je n'attends rien de volumineux, c'est pour quel nom?".

Mon nom est marqué en très grand sur la porte d'entrée. Comment a-t-il pu me confondre avec un voisin?

Je lui indique le chemin et j'entends pendant que je lui parle:

"Il est très gentils".

Qui donc? Une personne avec qui j'ai eu un problème? Un homosexuel?

Comme je me suis déjà fait menacer de mort je me demande si il ne serait pas par hasard cas contact ou positif au Covid. Pas de masque ni moi d'ailleurs. Mais c'est à l'extérieur. Peut suis-je encore trop paranoïaque.

Cela fait parti de la stratégie qui est employée contre moi de manière plus ou moins permanente depuis plus de 20 ans:

  • On parle sur lui dés qu'il apparait dans un endroit.
  • On le diffame et pratique l'obstruction au travail chaque fois que l'on est assez nombreux pour ne pas risquer de se faire lourder.
  • On le baise le plus possible.
  • On l'interrompt systématiquement lorsqu'il parle.


Si la communauté vient se plaindre parce qu'elle est victime d'homophobie, qu'elle ne viennent pas me demander de l'aide. C'est finit. La porte est définitivement close.

Un fois j'étais allé à paris pour visiter un copain que j'avais hébergé à plusieurs reprises et qui m'avait aussi hébergé. Un de ces "amis" est venu et lui a demandé de me harceler, ce qu'il a fait. Ce n'est plus un copain. Remarquez la surveillance (téléphone et déplacement) probablement faite par des gens dont c'est le métier puis la prise de contacte possible avec un homme 50 ans court et massif qui accompagné d'un jeune home passe chez mon copain puis prévient quelques commerçants habitant dans le quartier pour provoquer un harcèlement intense.  

Si la communauté homosexuelle continue d'agir de cette manière en mettant au dessus de tout la "solidarité" et en pratiquant ce type de solidarité alors -à mon avis- les actions homophobes vont s'intensifier.

J'ai bien peur que l'ambition de cette stratégie solidaire soit de prendre d'assaut des unités complètes: entreprises ou usines, villes ou bourgades. Une fois un seuil de présence atteint, ils pensent pouvoir se permettent de commettre ouvertement des abus. Cela finit parfois par l'intervention du fisc. 

La seule solution maintenant si vous avez eu des problèmes avec un membre de cette communauté c'est d'établir une liste de lieus et organisations qu'il faut éviter car ils les ont envahis. Peut-être créer une organisation des victimes d'abus  commis par la communauté homosexuelle.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire