mardi 29 décembre 2020

Travailler avec qui?

 Il est toujours décevant de se retrouver avec des gens qui se comportent de cette manière lorsqu'on retrouve un travail:

-- "Comment se fait-il que  les indications sur le filtre soient partiellement enlevées, tu m'a bien dit que c'est du matériel neuf?". Réponse: "C'est du matériel neuf, je viens juste d'enlever le plastique de protection autour, c'est à cause du désinfectant, j'ai tout désinfecté, tout avec le même désinfectant que dans l'usine. Tu as dû le sentir".  

J'utilise le masque intégral: en plus de l'odeur qui  est la même que celle que l'on sent sans le masque (impossible de détecter l'usure), je ressent une difficulté à respirer: il faut forcer l'inspiration. Mais pourquoi désinfecter un produit fraîchement sorti de son emballage, et pourquoi ne m'avoir pas laissé le faire?

-- "J'ai pas le temps de te montrer le travail, mon subordonné va le faire". Le subordonné "Le travail est vite fait, normalement on finit à minuit mai si tu te débrouille bien, le travail est fini à 21h". Plus tard je dois signer par anticipation une feuille de présence de 7 heures par jour. "Les heures seront ajustées plus tard". Bien sur je ne fait que 5 heures pendant une journée. Je devrais donc avoir 2 heures débitées de mon compte les mois suivants.

-- "Ce sont des places qui nous sont réservées" Sous entendu ce n'est pas la qualité du travail qui est le critère principal d'évaluation du travail.

-- "Tu l'est". Cela doit être à cause de ma manière de parler et de ma longue période de NoSex. Bien que j'ai des manières virtuelles de compenser. En tout cas le comportement des collègues change.

-- * "Il est 11h30 le travail est terminé, plie ton tuyau"

     *"mon travail n'est pas terminé il reste de la mousse sur le sol, normalement je finie à minuit"

* "je suis ton supérieur, je suis le second sur le site , je t'ordonne de ranger ton tuyau"

* "on ne ma pas dit que tu est mon supérieur" (en fait une autre personne présente sur le site m'a été présenté comme le second sur le site).

* "Tu est très intelligent, tu ne veux pas travailler".

--  *"tu ne m'avais pas dit que tu avais déjà travaillé avec nous"

  * "c'est marqué sur mon CV, cela c'est toujours mal passé, j'ai écrit une lettre recommandée auquel j'ai joint ma chaussette noire de pourriture après avoir enfilé les bottes sales que l'on ma remis pour travailler".

-- "Bon j'ai cherché à joindre untel et untel pour leur proposer une contrat" (on m'annonce donc que je vais être remplacé le plus rapidement possible)

-- "On est pas des bandits" puis  avec une gueule de 36 pieds de long deux jours plus tard "si on est des bandit" (toute la différence réside dans la qualité l'employeur. Au moins je sais que nos conversations dans les vestiaire sont enregistrées, c'est rassurant, j'espère que c'est aussi les cas dans la salle de pause). 

-- "on les tenait"

-- "Je te déconseille de continuer à envoyer des lettre recommandées".  

-- "on peut laisser de la mousse sur le sol aux expéditions".

-- " tu peux le menacer de mort cela ne l'empêchera pas de continuer".

-- "Il ne peut définitivement pas être chef d'équipe".

-- "Travailler comme ouvrier avec ce cv: il faut être fou, avec le langage C ou même python vous trouvez très facilement du travail."

-- Le responsable sécurité arrive :

* "Comment a tu pus casser ce casque de protection?"

* "j'ai demandé à plusieurs reprise une jugulaire (au second sur le site ), on m'a répondu qu'il n'y en avait pas, le casque tombe lorsque je me penche pour inspecter les pièces que je nettoie, il arrive aussi qu'il  tombe lorsque j'oublie de l'enlever lorsque j'enlève le masque intégral

* "je peux te donner un jugulaire maintenant, je l'aurais fait si tu me l'avait demandé".

* "ok"

* "personne n'utilise de jugulaire ici, c'est pour empêcher l'étranglement" 

(on me donne un nouveau casque sans visière pivotable, mais pas de jugulaire pour ce nouveau casque)

* "Je ne n'arrive pas à respirer avec ces filtre soi-disant neuf, mon masque se plaque sur mon visage à chaque inspiration, cela est très gênant si l'effort s'intensifie. "

* "les filtres sont neufs mais on des problèmes d'appro à cause du covid, un carton de filtre arrive"

*je leur montre un filtre N95  et son support compatible 3M (acheté sur aliexpress) et leur demande la permission de les utiliser. (permission accordée).

-- "ils l'ont recruté pour le casser".

le hallucinations continuent à la maison avec des informations concernant les risques pour ma vie. En plus du supplice subit sur le lieu de travail s'ajoute le supplice de se remémorer et de travailler à retranscrire et corriger ce qui c'est passé. Sans compter le risque supplémentaire est est pris.

Cela me rappel un autre incident. Je suis convoqué par la responsable qualité: "Une de mes ouvrières a trouvé ce morceau de viande fraîche dans la machine". Il est possible que j'ai  fait une erreur  mais comment ce fait-il que en reprenant le poste j'ai découvert collé aux rouleaux du tapis une quantité au moins égale de viande séchée et noir? Pourquoi le responsable qualité n'a pas été informé et la situation rétablie? La place était-elle réservée à la personne que j'ai remplacée?

Il faut vraiment que ces gens aient beaucoup souffert pour en arriver à ce comporter de cette manière.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire