samedi 18 août 2018

Retour vers le future.

J'appelle un amis qui me suggère de retourner dans l'informatique après 20 ans d'interruption:
"Tu était très fort n'est-ce pas?" 
"Et tu as encore une activité informatique?" 
"Maintenant tout est à la sauce informatique"
"Je n'y connait rien mais tu pourrais chercher (sonder le marché) pour voir si tu as une chance?."

Je réponds que je pourrais peut-être trouver un job demandant la même niveau de qualification que celui que j'avais lorsque j'ai eu mon premier job dans l'info".

Puis je mets à délirer en pensant au problème après avoir raccroché:

"Avec ce que j'ai fait en C plus le reste je pourrais même faire un nouveau noyau linux. Et en pensant à mes compétences et ma vitesse d'exécution j'estime pouvoir sortir une version révolutionnaire d'ici 20 ans."
Je suis optimiste car j'ai 58 ans! 

Certaine personne pensent peut-être que je me croie très fort parce que j'ai publié un CV informatique et aussi ma production informatique. Une des principales raisons est la réflexion faite par la  patronne d'un bar  de Scaër : "Il est toujours en train de taper sur un clavier". Ce qui est  faux. Mais il était nécessaire de montrer à tous la nature et la valeur de ce que je tape au clavier.

Beaucoup de gens accordent à leur activité amateur une grande valeur même si la production qui en découle ne vaut pas un pet. Il arrive même qu'un peintre raté réussisse  une grande carrière dans la médecine!

Si j'ai réussit parfois à être utile dans ma carrière c'est par ce que j'ai  cru qu'il était facile d'aider une entreprise en évitant simplement de la voler. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, éviter de voler une entreprise peut-être  relativement dangereux. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire