vendredi 6 juillet 2012

Seduction

Je ne me suis jamais considéré comme un home séduisant et j'ai pu le vérifier -comme chacun- en vérifiant le nombre de filles qui se trouvaient dans mon sillage.
Cela ne veut pas pour autant dire que j'ai toujours été au niveau 0.
J'ai fait récemment  une découverte dans ce domaine. Et d'ailleurs, le fait que j'ai découvert cela aussi tardivement montre mon degré d'in-expertise et de candeur dans ce domaine. Et pour une digression de plus cette candeur est à opposer à mon désir de posséder qui malgré le conseil judicieux de faire du sport -plutôt que d'utiliser du bromure- n'a pas permis de réduire la crise printanière avec l'explosion de pollen et les crises d'asthme qui s'en suivent.

Il y a quelque  temps donc, une femme ma remis une photos de moi à 20 ans en me disant que j'était séduisant.
Cette photo correspond à une des pire moment de mon existence ou j'accumulais les échecs ainsi que la pression familiale. Autant dire que je ne me sentais pas épanouis.
Cela est peut être du au fait que montrer  un profil bas est rassurant.  En pensant à ce que je ressent moi même face à une personne que je désire, je pense qu'effectivement le fait qu'elle soit humble ou semble avoir besoin de réconfort fait parti de la séduction en particulier pour des gens qui sont comme moi pas très bien dans leur peau.
Bien sûr je serais probablement gêné (à moins d'être très bienveillant et conscient de mes capacités à aider ) si en plus cette personne désirée m’assommait  avec ses problèmes.
Si j'avais su cela plus tôt - et si j'avais été meilleurs comédien - j'aurais peut être pu attraper de plus gros poisson dans ma nasse et, le succès entraînant le succès.....
52 ans, je peux encore essayer!
Comme cela je pourrai aussi vérifier les effets pervers.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire