samedi 3 octobre 2020

Harcèlement.

 Je sais pas ce qui prends les employés des centre Leclerc, peut-être trouve-ils que trop de clients viennent consommer?

Je passe donc entre les gondoles et j'entends une employée préparant un cadis pour drive  parler avec une amie à quelques mètres de moi:

"Il y longtemps qu'il aurait retrouvé".

Une phrase que j'ai entendu maintes fois en des lieux publiques.

Je lui fais comprendre que je n'aime pas être diffamé.

Normalement je devrais faire un courrier à la direction.

Plus tard j'entends: "Je ne savais pas qu'il était handicapé".

Je précise que jusqu'ici je n'ai pas de problèmes pour trouver un job mais plutôt pour le garder. Les collègues n'appréciant guère ma manière de répondre au harcèlement.

Tout cela pour  faire comprendre au lecteur que je vais être probablement harcelé pour le restant de mes jours puisque cela dure depuis déjà plus de vingt ans.

En plus de cela et en lien avec la mise à jour de mon dossier médicale partagé qui m'avait donné temps de mal pour me connecter, j'ai déjà des retours sur le contenu de se dossier. Preuve pour moi, que le niveau de sécurité anormalement haut du site, n'est que de la foutaise. Les données rentrées par moi dans un fichier texte sur mon historique médicale sont déjà partagé par un large publique. Je crois que je vais finalement publier ces informations et même donner le droit à n'importe qui de consulter mon dossier médicale.

Je pense même qu'une telle option est une très bonne solution en cas de Cancer: De quel traitement cette personne a bénéficié et quel traitement était disponible à cette époque?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire