samedi 24 octobre 2020

Charlatan

 Dans mon CV je stipule que j'ai fait une mission de conseil et formation.

Cela ne veut pas dire que ma fonction principale est le conseil. 

J'avais  officiellement le statut programmeur non cadre dans ma  société pendant cette mission. 

D'ailleurs pour conseiller en programmation il est préférable de programmer régulièrement.

Remarquez aussi que je n'avais pas de preuve officielle écrite de l’intitulé de ma mission ni du prix qu'elle à coûté au client. Il n'a y pas de limite sur le prix, ce sont les enjeux et les risques que le client est prêt à prendre qui sont prépondérants. 

Des audit financier d'une grande société m'ont fait remarquer le rapport entre mon salaire mensuel de 7.000 Fr avec le prix de la journée de conseil 5.000 Fr (x 15 jours) .  Je ne sais pas si cela est vrai.

En le publiant dons mon CV je me suis fait traiter par certain de charlatan: "Il n'était pas conseillé".

Ce qui est vrai. 

Ce n'était pas ma fonction principale et il semble que cela ne le soit pas devenu. Ce qui montre que je n'était peut être pas fait pour devenir conseillé. Cela aurait été difficile étant donné mon manque de diplômes et mes difficultés intellectuelles lié à la dyslexie, la lenteur, les difficultés de mémorisation, mon manque de diplomatie, qui ne sont d'ailleurs pas incompatibles avec l'intelligence.  

Mais cela démontre aussi un mal Français lié à l'importance des titres. Même le sort réservé au dernier roi de France montre cet excès d'importance et a provoqué cette réflexion de certains Américains  sur la mentalité Française: "Ce sont tous de rois ratés". Cette mentalité se reflète même dans l'attitude face aux grand capital. On veut vivre comme des riches et rendre les riches pauvres! Je ne vous dis pas le gâchis , et ça l'est déjà un peux, car tous le monde a adopté un comportement de gens très riches!

Ma mission a-telle été une réussite? 

C'est pour moi le seul point important.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire