mercredi 1 janvier 2020

Travailler en interim.

Encore un exemple des problèmes que l'on rencontre dans le travail d'intérimaire.

Cela fait plusieurs fois que je travail pour cette entreprise. Elle sous-traite le nettoyage et la boite de nettoyage remplace son employé en utilisant un intérimaire.
Connaissant  les petits problèmes d'organisation, je prends la précaution de prévenir la société d'intérim de vérifier que tout est prêt avant que j'arrive (produit et matériel).
Une fois sur place , une employée de la société de nettoyage me montre à mon grand plaisir du matériel de sécurité supplémentaire (rince œil et  lunette de protection). Malheureusement il n'y a pas de casque ni de veste. Un jet haute pression peux causer des blessure graves au crâne s'il vous échappe des mains. Contrairement à de nombreux laveurs j'utilise une veste imperméable car je reçois beaucoup de projection d'eau. Certains diront que je ne sais pas travailler, mais supportant bien la chaleur du au port d'un veste imperméable je préfère gagner du temps et de la fatigue en supprimant la contrainte du au fait qu'il faut orienter le jet de manière à éviter les projections sur le torse et les bras.
je vois deux canons à mousse mais commets l'erreur de ne pas vérifier s'ils fonctionnent tous les deux. Pas de chance, au bout d'une semaine il tombe en panne et le deuxième est complètement mort. Je peux continuer à mousser mais cela mousse très peux et je consomme deux fois plus de produit. Quand à la veste demandée le premier jours, elle n'est toujours pas livrées au bout d'une semaine et demis.

Malgré tout j'aime bien ce poste de travail qui me laisse beaucoup de liberté pour m'organiser. Et j'ai intérêt à être souple car les contraintes sont grandes. Je commence à laver avec de l'eau entre 30° et 35° et je me retrouve rapidement à 25° et je finis à 20°. Sur un site comme cela il faudrait faire le dégrossis avec 45° minimum. Et pouvoir basculer sur eau froide pour le moussage (produit chloré) et finir 30° pour le rinçage. 

J'aime tellement ce poste que j'y suis retourné malgré le fait que des personnes ce comportent parfois de manière agressive avec moi, le responsable étant obligé d'intervenir. Mais je peux arriver plus tard pour commencer le travail, même si je fais plus d'heures de nuit non payées. Je ne suis pas trop regardant même si je pense (sans en avoir la preuve) que la personne que je remplace est payée huit heures alors que je suis payé six heures.

Au bout de 2 semaines j'obtient le matériel nécessaire. J'ai quand même doublé la consommation de produit  très chloré  à cause du défaut du canon à mousse pendant une semaine. Au bout de trois semaines la responsable de secteur vient me féliciter car le client est "très content". J'ai une une très bonne note par le contrôle qualité. Je demande ma note et sur quelle échelle elle se trouve: "Satisfaisant, c'est la meilleur note". Je demande quelles sont les différentes notes possibles: pas de réponse. Je suppose donc que Satisfaisant est la meilleur note de ces deux possibilités: Satisfaisant ou pas Satisfaisant. En prime pour mes 6 heures de travail j'ai droit à une boite de chocolat (probablement un cadeau du fournisseur de chlore) et une vue de très près sur un charmant visage. Elle aurait pu choisir de parler plus fort (Je suis un peux sourd : c'est la faute à Angélique).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire