dimanche 12 août 2012

"Il était coco".

C'est ce que j'ai entendu par une femme d'origine exotique  promenant sont enfant sur l'ancien chemin de fer.
Ca me fait rigoler!
Tout les gens qui m'ont connus vous le diront:
Il n'y a pas plus individualiste que moi! S'il y avait un seul adjectif qui devrait me caractériser c'est bien celui-ci. S'il m'avait pris l'idée  loufoque de rentrer au partis communiste j'aurais probablement été viré à coup de pieds au fesses en moins d'un mois.
"Il n'a pas l'esprit d'équipe"  c'est un reproche que j'ai entendu plus d'une fois lors de  ma formation au sein de l'association Les Glénans.  Je ne savait pas, alors, combien le fonctionnement de l'association était soumis à des idéologies politiques qui sont depuis longtemps dépassées... et je suis gentils en laissant entendre quelles ont pu être un jour valide.
J'ai toujours été  un franc-tireur, un ours mal léché, j'ai horreur des mouvement de masses!
La seule foule que j'aime c'est celle des badauds en vacance pendant les nuits d'étés.
D'ailleurs, même lorsque je travaillais en société de service, il m'arrivait parfois de proposer des solutions allant à  l'encontre des intérêts immédiats de ma boite. C.a.d facturer plus d'heures!
C'est peut-être pour cela que je n'est pas été aussi rapidement lourdé malgré de nombreux trous dans mes compétences et mes capacités.
Quand à ma vie privée, ce n'est pas non plus un hasard si je suis resté célibataire et solitaire. La seule idée d'avoir à changer mon comportement, mes choix de vie, mes idées pour contenter ma femme a largement contrebalancé l'envie de me reproduire, d'être épaulé, câliné et de se sentir fort en protégeant sa famille.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire