lundi 6 juin 2011

Toujours la vie privée en question.

J'ai  malheureusement encore l'occasion de continuer cette longue "litanie" à propos du respect de la vie privée.
Aujourd-hui  dans le supermarché du coin:
Une femme et son enfant (jamais rencontrées auparavent) fait cette reflexion lorsque je passe à côté: "Je pourrais vous aider je suis prof de _____".
Je fais ce commentaire : comment connait-elle mon activité alors que les seules personnes avec qui j'en ai parlée son à plus de 1000 kms?
Donc je continue mes courses et là 2 jeunes hommes: "J'étais en _____ lorsque j'ai étudié cela".
Bien sûr aucune de ces personnes n'ont essayé d'engager un conversation en disant bonjour, et se présentant. J'aurais pu leur demander comment ils savent à quelles activités je me livre.
Je suis donc très tenté de penser que ce gens m'écoutent lorsque je parle seul dans ma maison (lecture à voix haute du cours et exercices) ou pire sont rentré et ont regardé ce qui se trouve sur mon bureau.

Au moins je ne me sent pas tous seul et abandonné ! J'ai plein de gens qui ne manquent jammais de me rappeller combien ils s'occupent de moi.

Je ne parlerai pas de la réflexion de la caissière.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire