samedi 30 novembre 2019

Un après-midi à Quimper.

Je suis vraiment une pauvre victime!

-- Un femme monte dans sa voiture garée juste à côté de moi sur le parking d'un magasin "primeur". Elle parle au conducteur:  "Il n'achète que ce qu'il n'a pas trouvé. C'est foutu! On arrivera pas à le faire tomber!". Et oui on arrive même à faire tomber des gens qui gagnent moins de 900€ par mois. Par exemple mon impôt foncier à plus que doublé d'une année à l'autre suite à la visite du maire et du garde champêtre. Mais quand est-il de la valeur locative de ma propriété?

-- Au moins à quatre reprises je me fait traiter de fou:"Il est fou".

-- Un femme parlant à son mari dans le magasin:"Je n'arrive pas à croire qu'un type comme lui ait pu trouver". J'aimerais bien savoir ce que j'ai trouvé. Mais il est vrai que je suis un chercheur raté et un artiste raté aussi. Les ratés -parfois- trouvent comme les autres! Einstein a bien dit qu'il aurait préféré être plombier, non?

-- "Il y a longtemps qu'il aurait trouvé s'il avait cherché". Je suppose du travail. A nouveau j'entends les mots "chef de projet" ou même "pupitreur". Pole Emploi et les ASSEDICS doivent être très content.

-- "On vient de démarrer un nouveau projet sur le noyau linux grâce à lui". Il est vrai que je regorge d'idées, mais de là à....Souvent on s’aperçoit que d'autre ont déjà trouvé avant vous. Mais cela n'est pas une excuse pour s'arrêter de chercher.

Vraiment il serait bon de m'apporter quelques preuves  irréfutables. Parce que ces longues litanies exposées dans mon journal sont fatigantes.

Puisque je suis censé être aussi doué en informatique, je décide de répondre aux offres informatiques que l'on me propose sur Ouest job pratiquement tous les jours. C'est probablement un bon exemple de l'intelligence artificielle mise au profit de la recherche d'emploi. La réponse est arrivé en moins de deux jour. Je souligne que je reçois ce genre de proposition tous les jours. Mais il ne faut pas désespérer. J'ai surement mal choisi le poste. J'aurais peut-être plus de chance en me proposant pour un poste de chef de projet ou ingénieur développement!

jeudi 21 novembre 2019

Attaque internet.

Plus de souris sous fedora F23 ni par bluetooth ni par usb.

Je n'ai pourtant pas visité des sites très dangereux.

Je reboot rien y  fait.

Je dois mettre hors tension la machine, débrancher le fil d'alimentation et aussi la batterie.

Le tout fonctionne à nouveau. Virus résident en mémoire RAM et restant présent après la mise sous tension.

De temps en temps je peux rebooter sans débrancher la machine.

Cela pourrait être un problème de hardware mais pourquoi ensemble bluetooth et usb?
Pour moi il est très probable  que c'est un problème logiciel.
Peut être le but recherché est de me faire passer sous F30? Ou sur Windows que j'ai déjà?
Mais je n'est pas le temps de faire la migration maintenant, je le ferait plus tard.
Je n'aurais probablement pas ce genre de problème si j'était hors ligne.

 Je ne fais pas d'argent avec ma machine, je suis ouvrier et au chômage une partie de l'année.
J'utilise ma machine pour me connecter à internet en utilisant chrome et pour apprendre à programmer.

C'est un hobby, à 60 ans je n'ai aucune chance de travailler comme programmeur.

J'aimerais que les personnes qui ont décidé d'installer le virus sur ma machine arrêtent.

pole emploi

A nouveaux des problèmes.

J'envoie des pièces justificatives par téléchargement pour une réinscription suit à un incident d'actualisation.
Une pièce est rejeté car elle ne correspond pas.
Ne connaissant par la raison exacte, je suppose que j'ai envoyé le mauvais document.
J'essaye donc de renvoyer le document.
Malheureusement alors que le dossier n'est pas complet le site ne permet plus le téléchargement de pièces correspondant à une inscription. On doit choisir le contexte correspondant aux pièces téléchargée. Mais ce contexte n'existe plus pour mon compte. Le seul choix qui m'est donné est le contexte actualisation.

En fin de comte je me retrouve dans une meilleur situation à cause de la réinscription:
-- mon "credit" de jour d'indemnisation est augmenté de 250 à 593 jours.
-- mon allocation journalière passe d'environ 24 à 31€

Cela aurait coûté moins cher aux assedics et donc à mes compatriotes si j'étais resté inscrit.
Je persiste à croire qu'il est peux probable que j'ai "oublié" deux actualisations successives.

Remarquez que j'aurais préféré ne pas utiliser la solidarité nationale. Et même si certaines personnes m'ont dit que je n'ai en fait rien coûté, cela n'a certainement pas été un atout pour l'épanouissement de ma personnalité. D'une manière ou d'une autre, il semblerait  qu'ils aient trouvé un moyen de me faire rembourser. Peut-être même ont-ils fait des bénéfices! J'adore le fait que des gens puissent faire des bénéfices grâce à moi!

Je remercie finalement Pole Emploi pour le traitement rapide de la réinscription.

Je les prie de m'excuser car, bien que n'étant pas endetté,  je dois reconstituer des réserves financières.


 

mardi 19 novembre 2019

Elucubrations

Je rappelle que je suis harcelé depuis plus de 20 ans. Ces derniers temps je fais encore face à une vague massive d'agressions. Je ne peux plus ni faire mes courses ni aller au travail sans subir des "réflexions" constantes. Des gens voulant me faire croire qu'ils sont homosexuels participent  à ce harcèlement. Ils me reprochent -en plus- de dire du mal sur eux après m'avoir agressé. Il y a de la criminalité dans le mouvement homosexuel. Il a des vols, des suicides, des meurtres et des pratiques sadiques. On m'a parlé du suicide d'un ancien collègue tout en m'informant qu'il était amoureux de moi. Serais-je par hasard responsable? Mon expérience avec cette communauté a trop souvent  été déplaisante à cause de  trop nombreuses  dérives criminelles.

 Je ne sais pas exactement ce que ces gens cherchent à obtenir. Mais ils doivent être très malheureux pour s'astreindrent à de tels occupations qui nécessitent en plus  une surveillance constante. Me prouver l’existence de cette surveillance  fait partie du harcèlement quotidien . J'ai même eu une personne qui m'a indiqué le choix de mon vote juste après être sorti de l'isoloir en pleine salle de vote.

On ne me parle jamais directement , mais on m’interromps ou on  parle dans mon dos ou en passant. Parfois des voitures s'arrêtent pour ne demander un renseignement alors que c'est en fait pour se foutre de moi et donc me harceler. C'est fait parfois de manière massive et je n'ai rencontré  de tel méthodes qu'en Bretagne. Bien sur j'ai rencontré des cons qui agissent de cette manière ailleurs mais jamais autant qu'en Bretagne. Lorsque je m'en plein, on me dit (même en plein tribunal) que c'est une tradition Bretonne. Donc s'il cela ne te plait pas, ta qu'a foutre le camp! Est-ce une explication du taux de suicide dans la région?

Il semble que tout est fait pour me rendre fou et violent, d'ailleurs la dernière personne ( un manager ) qui a agit de cette manière à garé son véhicule dans l'usine alors qui la met d'habitude sur le parking. Je suppose de peur que je  m'en prenne à son véhicule. A moins que ce soit pour voler des la marchandise. Pendant que je prends ma douche il dit à un collègue : "Il vient de m’appeler: vous pouvez continuer je vous couvre". Parfois cela frise le harcèlement sexuel: "Je ne sort qu'avec des vieux", "je suis beau", "non il n'est pas violent" . On fait références à d'autre personnes avec qui j'ai eu des conflits. Ces personne ayant elles même agis pour régler des comptes d'autre personnes. Cela n'en finit pas et coûte cher à tous le monde. 

Il me semble que les techniques utilisés sont bien étudiées. Comme faites  de façon scientifiques. On utilise des mécanismes de déstabilisation qui  favorisent la réponse violente. Par exemple en alternant les rôles gentils/méchant soit avec la même personne soit entre plusieurs personnes. Parfois je me demande si je suis recruté juste pour être harcelé et s'ils ne  m’empêchent  pas de travailler dans certaines entreprises juste pour pouvoir mieux me harceler dans d'autre. Parfois je finis par faire de mini crises d’hystérie.

Ils  parle de condamnation et de prison: "On va te foutre encore en prison". Mais de quelle prison s'agit-il?  De quel type d'enfermement? Je suis pourtant libre et n'ai jamais eu à servir de temps en prison de l'état. C'est donc d'un autre type de prison dont on parle. D'une peine dont le juge ne s'est pas présenté ni expliqué clairement. La peine est-elle réelle? Le harcèlement en fait-il partie?


vendredi 15 novembre 2019

Livraison d'un colis inattendu.

A nouveau des commentaires sur ce que je fais,  probablement sur mon pc.
"Ils ont regardé ce que vous avez fait , c'est nul".

Je me pose la question si cette "déception" dont on me fait part pour la troisième fois, concerne la possibilité de voler un logiciel en construction. Je développe une petite application sur mon laptot qui est OnLine.

D'autre réflexions  accolées à la "déception" sont là pour me faire comprendre la raison  politique de la surveillance.

Je vais faire mes courses et là encore ils ne peuvent s'empêcher (à moins que j'entende des voix bien sûr!)
-- "Il ne veut plus vous voir" homme 55 60 ans (je m'apprête à rendre visite à un parent!)
-- "On a simplement changé le nom, pour que vous ne soyez pas dérangé." (traduction: le logiciel que vous avez fait est utilisé sous un autre nom.)

Au travail j'ai eu droit il y a quelque temps à des réflexions.
--"Je vais le déposer comme cela j'aurais des royalties". (traduction: je vais te voler...)
-- "J'aurais pu vivre avec les royalties toute ma vie". (traduction: je me suis fais prendre ....)

Si tout cela est le fruit de mon imagination débordante alors il faut mieux que j'écrive des romans policer ou d'espionnage.

mardi 12 novembre 2019

Pole emploi

On n'arrête pas le progrès grâce à l'intelligence artificielle des standard téléphoniques!

Comme semble le montrer l'enregistrement suivant :

https://drive.google.com/file/d/13SVPKGEwq1x9nheKlSfbQNtENkk2ovaf/view?usp=sharing


Une fois avertis qu'il faut attendre 5 minutes et qu'on nous a proposé d'attendre pour parler de vive voix à son interlocuteur , le répondeur ne laisse plus d'autre choix que de déposer un message ou raccrocher..... parce qu'il faut attendre 5 minutes!

Si j'ai choisi d'attendre c'est que je veux attendre, pas laisser un message.

Heureusement que je ne suis pas un gilet jaune, j'aurais pris cela pour une provocation.

Ma situation actuelle vis à vis de pole emploie:
Je ne suis plus inscrit depuis fin septembre du a un défaut d'actualisation. Je conserve normalement mon "crédit" d'allocation de 256 jours (ASS).

J'actualise normalement chaque mois après avoir reçu mon bulletin de salaire. En cas de défaut d’actualisation je reçois un courriel  de pole-emploi et un SMS avant la date buttoir.

Je pense avoir travaillé, depuis le mois d'août, régulièrement et suffisamment pour ne pas être pas indemnisé (revenues > 750€ ).
Il me semble peux probable d'avoir raté deux actualisations consécutives  car c'est la première chose que je fais après avoir reçu mon bulletin de salaire. En début de moi je l'attends avec impatiente  tout en surveillant mon compte bancaire. L'agence semble avoir garder trace de l'envoie des bulletins de salaire.

Je suis donc soupçonneux:
L'agence pole-emploi cherche-t-elle a me faire démarrer un nouveau dossier avec une protection moins avantageuse pour moi? Le défaut d'actualisation et la non détection par mois même ni du message passant par gmail ni de la fin de protection signalée sur le site pole emploi me pousse à y croire.
Je pense qu'il est préférable de demander une inscription rétroactive.
Je n'ai pas le choix je dois procéder à une réinscription puis j'envoie une demande par écris.

Après avoir procédé à la réinscription sur mon espace emploie, j'essaye de me reconnecter avec le précédent identifiant/mot de passe qui a fonctionné et que j'ai marqué par écris. Plusieurs tentatives toutes infructueuses: identifiant incorrect. Je pique à nouveau une crise de nerf. Ressentant cet incident supplémentaire comme une récompense négative au fait que j'ai pu ramener un salaire de 1200€ le mois précédent!

Je refais une tentative cette fois en demandant un nouveau mot de passe qui peux être envoyé par courriel ou SMS ce que j'avais déjà fait la veille dans les locaux de l'agence.
je suis redirigé sur la page Service indisponible:
https://candidat.pole-emploi.fr/compte/commun/serviceindisponible.
Nouvelle crise de nerf!

Je refais un essai avec une machine W10 et je réussit à me connecter après plusieurs tentatives et une réinitialisation de mot de passe.