dimanche 23 février 2014

Enculage généralisé?

Un exemple de fait qui mets le consommateur de mauvaise humeur:

Je téléphone à mes parents pour prendre des nouvelles et à trois reprises je tombe sur leur répondeur. Normalement le téléphone sonne 4 fois avant que le répondeur ne se déclenche, mai là,  dès la seconde sonnerie le  répondeur décroche. Je suis donc facturé pour cette communication. Après trois tentatives je rappelle à nouveau et le téléphone sonne trois fois puis mes parents répondent. Je leur signale que je suis tombé sur le répondeur à plusieurs reprises mais ma mère me dit "On était présent dans la maison et on s'apprête à manger". 

Si le  répondeur c'est déclenché immédiatement c'est qu'il y avait probablement un problème de communication. Pourquoi ne pas avoir laissé les quatre sonneries  s’exécuter avant de déclencher une facturation?

Je crois avoir compris: lorsque j'appelle et même si je n'ai pas obtenu mon correspondant, j'utilise un service (probablement un service réseaux) et on me facture ce coût en forçant le répondeur à répondre immédiatement.  Cela m'arrive aussi très souvent lorsque je tente de joindre un téléphone mobile.

Pour cette "communication" vers un répondeur j'ai été facturé à chaque fois 0,02 centimes d'euros.

Là encore on peut apprécier le service "gratuit" de répondeur téléphonique fournis je crois par Orange à mes parent et on peut aussi constater dans ce cas que Google voice en profite aussi. Je signale finalement que mes parents vont être obligé de passer environ une minute à faire défiler des messages vides sur leur répondeur. 

Vive le service!!..

On comprends maintenant pourquoi certaine grandes sociétés ont décidé de développer leur offre de service ou  même de se transformer en société de service: Pour ne pas laisser les concurrents prendre la plus belle part du gâteau. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire