jeudi 27 septembre 2018

Memoire

Je me souviens d'un type me parlant d'un manière plus ou moins méprisante après mon retour du Liban. Après m'avoir proposé de travailler pour sa banque il ajoute "On va l'envoyer au Nigéria". C'est marrant car il s'était plaint lui-même d'avoir été envoyé à l'étranger en pleine cage au lion sans aucune préparation.

On apprend par la pratique, si on reste vivant.

J'ai eu aussi des propositions d'une employée d'un grand constructeur informatique sur un ton similaire: "On va vous envoyer en Arabie". Elle n'avait pas du  étudier en détail mon CV dans le registre langue étrangères.

Tout cela montre que dans certains cas la compétence professionnelle joue un rôle secondaire.
Ce qui compte c'est le pouvoir de nuisance.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire