dimanche 9 avril 2017

Incident de plongée

Il  arrive parfois que je croise d'autre plongeurs apnéistes dans l'eau. Cela c'est toujours bien passé depuis plusieurs années jusqu'à hier. Ce coup ci,  un type m'engueule immédiatement et me parle de sécurité. Je lui répond sur le même ton et lui conseille d'être moins agressif. De plus je l'informe que je ne fais que passer car je me dirige vers la pointe ouest de l'île Raguenez. En fait, je fais ,comme la plupart du temps, le tour de l'île. Cela demande de palmer beaucoup plus, la consommation d’oxygène étant plus grande cela implique des apnées beaucoup plus courtes. C'est pour cela qu'une fois la pointe ouest atteinte je suis normalement seul et pratiquement sans risque de gêner quelqu'un d'autre. Trois heures plus tard je ressors de l'eau et le type m'attends sur la cale. Il recommence à m’engueuler, m'accuse de lui avoir volé du poisson, dit que le poisson que j'ai pêché est trop petit (il n'y a pas de taille mini réglementaire pour les vielles que j'ai pêchées : elles sont en abondance) et me  reparle de sécurité. Craignant une montée en violence je lui demande à plusieurs reprises de passer son chemin et de me laisser tranquille. Qu'il aille voir la police si il y a un problème! Rien n'y fait, il reste là, me photographie et me dit que je ne lui parlerais pas comme cela si je savais  qui il est. Je lui répond que je n'en ai rien à faire. Que même s'il était président je lui répondrait sur ce ton. Ce qui est peu probable car un président ce serait abstenu de me parler de cette manière.  

Il est possible que cette personne ait voulue m'aider. L’engueulade  n'étant qu'un moyen d'obtenir ma soumission. Il est mal tombé! Remarquez ce n'est pas la première fois que je rencontre ce problème dans le milieu du sport. La semaine précédente un autre type a discuté avec mois lors de ma sortie de l'eau et a dit au type qu'il l’accompagnait "je ne veux pas de ce type dans mon club, il n'a pas de respect pour le poisson". Encore une manie de sportif qui cherche avoir la conscience tranquille parce qu'il tue du poisson pour le plaisir! Alors on s'invente des règles pour montrer sa grandeur d'âme: le règlement  maritime ne m'oblige pas à une taille minimum mais je m'en impose une et je l'impose aux autres dans le cadre sportif. Les juvéniles sont épargnés!

J'ai déjà eu ce type de problème pendant une croisière de préparation avec un retraité qui voulait que je l'aide à convoyer son bateau en Guyane. On rentrait à Bénodet de nuit, tout d'un coup j'entends un type vociférer sur un voilier qui nous ratrappait. C'était un voilier de légende, le premier du nom. Normalement, étant rattrapé, notre bateau était  prioritaire. Drôle de manière d'engager la discussion! A l'époque je venais d'arriver en Bretagne, de longues années de harcèlement  ne m'avaient pas rendu exalté comme je le suis aujourd'hui. Nous nous sommes tus.

J'ai 56 ans, personne à charge. Si je meure aujourd'hui cela ne devrait pas coûter bien cher à la communauté. Peu de personnes me regretterons. Je prends les risques que je veux et je considère qu'ils ne sont pas les plus élevés dans le milieu du sport.  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire