vendredi 23 janvier 2015

Harcellement

Je sort avec le vélo que j'ai mis en vente: "C'est pour le tester" ou "il n'est plus neuf".
Je rentre dans ma banque: "Vous étiez trop nul" et "On est baisé: ils n'ont rien trouvé"
Je vais voir un pot: "Vous parlez trop fort".
Je fais mes course:"Vous faites les poubelles".
Et c'est aussi comme cela au travail:
"Ils sont tous fous" (les dyslexiques)
"Pour qui il se prend, c'est n'import quoi".
"Il es trop lent".
"Le coup du goulag, c'est pas passé".
Ect .....ect ..... ect .....

Quand vous les traitez de con, ils s'étonnent.
A la fin vous êtes exaspéré,  même lorsqu'ils disent quelque chose de bienveillant.
Un collègue m'a dit: " Ne dit pas trop de mal d'eux dans ton blog, ils sont mal aimés".



Aucun commentaire:

Publier un commentaire