jeudi 19 novembre 2020

Crise de folie. (il m'arrive de me prendre pour une voyante extra-lucide!)

Ce qui suit est une tentative d'explication de ce qui se passe dans l’industrie agroalimentaire.

Pour avoir une politique sociale et intégrer des personnes non qualifiées dans un environnement industriel il faut prendre certaine mesures. 

On pourrait automatiser mais les non qualifiés  (ils sont combien?)  se retrouvant sans emploi  on aurait plus de mal à vendre la production industrielle.

Donc il faut trouver un moyen de les intégrer sans trop compromettre la rentabilité. Cela implique en agro des salaires bas et un travail plus pénible.

Si vous allez dans une usine avec l'ambition d'améliorer la productivité et la qualité (ce qui est souvent possible simultanément même en diminuant la pénibilité) alors vous remettez en cause la politique sociale. Si vous rendez  le travail plus facile  vous remettez en cause les acquis des employés non qualifiés qui sont en place parce qu’ils sera plus facile de les remplacer.

Vous risquez donc de vous voir éjecté par l'ensemble de l'équipe (de haut en bas) sauf dans les cas où la productivité et la qualité ne sont plus en phase avec le marché ou dans certains cas si  vous effectuez une partie du travail normalement effectué par les autre en plus de votre travail normal tout en étant moins payé.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire