mercredi 26 août 2020

Toujours le harcèlement

Pendant mon voyage en voiture je m'arrête dans une aire de repos de l'autoroute. Une voiture se garre juste à côté, un homme agé descend et me dit "C'est moi qui vous ait fait condamner" avec un air menaçant. N'ayant pas d'affaires juridiques en cour je me demande quel type de juge cela est. Ayant plusieurs membres de ma famille pratiquant aussi le harcèlement, je me demande si cela n'est pas un coup des Francs Maçons car certains membres et amis de ma famille ont prétendu en faire partie. Et aussi une collaboration avec des groupes homosexuels. J'ai déjà entendu des rumeurs à ce propos avec plusieurs appels généraux provocant un harcèlement parfois massif à mon encontre. Un ou plusieurs juges auraient été obligé de se suicider pour cause de diffamation. A l'instant même je subis une nouvelle attaque alors que je viens juste de m'installer: "Il finira par partir" et "on ne peut tolérer votre présence ici". Je n'ai pas peur de la Franc Maçonnerie que que je me suis abstenu de joindre malgré des appels discrets. "Tu est contacté dès que tu commence à avoir une certaine importance", ce qui était tout à fait ridicule en ce qui me concerne: approche ratée. Je n'aime pas les capuches et les frères alimentaires qui semblent-ils sont nombreux et utilisent cette organisation à des fins utiles comme le règlement de compte. Mais j'ai aussi remarqué une méthode systématique qui consiste à faire croire alternativement que les harcèlement provient de différents partis parfois opposés conjointement avec des gens qui prétendent vous aider tout en vous "baisant".
J'avertis le responsable qu'une personne se trouvant juste à la table derrière a commencé à me traiter de "crétin" dès son arrivé. Cela démontre une volonté malveillante immédiate: je n'ai pas eu le temps de l'embêter. Je lui déconseille de continuer à déblatérer sur mois avec son interlocuteur elle réponds: "vous me menacez!". Elle prends ses désir pour des réalités je l'ai juste conseillée. Je dis au responsable qu'elle aura besoin probablement de plusieurs voyages à Compostelle  pour se purifier car je la trouve inspirée par le Démon. Elle répond "non ce sont les services secrets qui m'on inspirés". Je suis bien placé pour savoir qu'il leur arrive aussi d'utiliser des connes. Mais à mon avis elle prends beaucoup de risques à les invoquer pour un simple règlement  des comptes politique.

21:30 J'entends "Vos nous prenez pour des cons!" "C'est un type qui a un niveau chef de projet". Il semblerait que je ne vais pas pouvoir dormir de la nuit. Cela fait plus de cinq personnes dans l'établissement qui semblent d'accord pour me faire chier. 
Si j'avais un niveau chef de projet il y a longtemps que l'on m'aurait proposé une poste de chef de projet. Pour arriver à me placer comme chef de projet il aurait fallu que j'ai au moins un bac ou que mon manque de diplôme ne soit pas du à un handicap quelconque. Mais je n'ai même pas pour mois une personnalité et un caractère  propice au management.  Une fois de plus je tombe sur des imbéciles ou des "sadiques".  Je vais être obligé de prendre des photos.

19:30 
Arrivé au restaurant (une fermer auberge ) après avoir pris rendez vous.
Je discute avec la patronne qui commence à me provoquer à plusieurs reprises: "Il faut le rendre fou" "il faut qu'il s'excuse". Cela semble être la première tache auquel s'attaquent les fous. Un autre gars arrive "Je vais vous baiser" "Il faut continuer". Je lance ma première salve d'injures. Et je me dis: il ne faudrait pas trop qu'ils perdent des clients car il doivent une part  d'héritage à un enfant illégitime. J'ai essayé de faire preuve de tolérance mais cela ne les calment pas: "Je ne savait pas qu'ils savait". Bon.  D'autres personnes arrivent: "Si vous continuez à le faire chiez je vous ferais fermer". Tout cela c'est de la comédie. 
 
27/08/2020 22:15
Encore des harceleurs qui font le pèlerinage.
J'offre un morceau de pastèque: "Mais tu est fou il faut jamais accepter de la bouffe comme cela"
puis
"Vous êtes fou Il ne faut jamais parler" encore un qui me donne un cours d'espionnage dont je n'ai pas besoin vu que je n'est n'ai jamais eu l'intention de pratiquer.
Remarquez qu'ils auraient pu refuser la pastèque et fermer leur gueules  comme ils me le recommandent. Mais non. Un tas de conneries qui ne pourra pas s'effacer même après une dizaine de pèlerinages à Compostelle.
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire