vendredi 20 septembre 2019

Au port.

Je gare mon bateau derrière un grand semi-rigide.
"Puis-je rester là pendant environ une heure?"
"Bien sur pas de problème".
Puis une fois monté sur le quai j'entend le "chef de bord" déblatérer avec des jeunes hommes de retour d'unee balade en mer sur le quai:
-- "Il aurait mieux fait de passer le BPPV".
-- "Si tu savait le nombre de types qui s'en sorti grâce aux Glénans".
Puis en se retournant vers moi:
-- "Il faut mieux que tu te tire".

J'ai l'habitude du harcèlement et je retourne l'intimidation.

Une femme arrive et parle avec le chef de bord:
"Il faudrait mieux que tu évite de harceler ce type parce que .....

Chez le dentiste.

J'arrive pour une visite détartrage et  un bilan dentaire.

On me propose immédiatement une radio panoramique alors que j'en ai fait une il  y a 2 ans.
Les radios panoramiques étant celle qui vous irradie le plus, je refuse et demande pourquoi.

La réponse est qu'un panoramique est conseillé chaque année par la sécurité sociale  pour détecter  les caries se trouvant entre les dents et non détectables à l’œil nu  et aussi pour détecter d'éventuelles tumeurs cancéreuses qui "tue  en l'espace de quelques semaines".


Je maintient mon refus et m'excuse :
"J'ai des tendances paranoïaques liées à des menaces, intimidations et harcèlement subis fréquemment".

J'entends aussi quelques remarques presque imperceptibles:
"Il est important".
"Déchaussement".
Tout cela avec un sourire presque  forcé.

Ces derniers temps de nombreuses personnes se forcent à  me sourir tout en effectuant des provocations. En règle générale des gens dont je dépends fortement.

A ce propos je prépare une nouvelle lettre à mon précédent employeur.

jeudi 19 septembre 2019

La poste

Je reçois un recommandé du tribunal pour des affaires familiales:
Je signe, prends la lettre de la main de la postière et dis:
"C'est quoi ça?"

La lettre a manifestement été ouverte pendant le transport.

vendredi 16 août 2019

Provocation

En plus de ce que j'ai déjà entendu avant d'entrer et à l’intérieur du centre commercial j'entends en passant à la caisse la caissière discuter avec la cliente précédente:
"Je l'aurais engagé, il a un niveau chef de projet".

Je pose cette  question à la caissière: 
"Pensez vous que j'ai un niveau chef de projet?" 

La réponse :
"Je ne sais pas".

J'ai donc essayé d'amorcer un dialogue sans passer directement au injures.
C'est une impasse aussi.

Pour être chef de projet il faudrait à mon avis avoir au moins des capacités au management et des qualités humaines qui m'ont été souvent déniées. Cela m'a valu le surnom de "Rambo" en société de service. Les managers avec un profil de "tueurs" sont souvent très  mal acceptés par leur subordonnés. Pour le côté technique, il semble qu'on ait reconnu ma capacité -dans certain cas- à aborder la complexité. Pour les connaissances techniques pures je pense être loin du compte pour pouvoir être utilisé professionnellement. Quand au bagage de diplôme il est quasi inexistant. C'est en France un handicap  (en plus de ma dyslexie) quasi insurmontable pour les hautes technologies même dans le privé. Je veux dire des handicaps pour accéder à des fonctions importantes.

Dans mon travail précédent j'ai pendant un mois subis aussi des provocations régulières:
"Ils engagent des vieux maintenant?"
"C'est un honneur de vous avoir dans notre équipe."
"Cela va être vite réglé."
"Non je n'aime pas ce type."
"Avec un caractère pareil il n'aurait pas pu rester en fac."
"Ils vont automatiser mais cela sera toujours en panne."
"Vous consommez trop de papier main."
"Il l'est."
"Il est en train de mourir. C'est lui qui hérite et qui va gerer le groupe. Il connait tous les métiers."
"Il n'en a jamais été question."
"Il pue." (du au travail très pénible et à la tenue vestimentaire couverte de projections d'aliment. Tenue changée seulement une fois par semaine).

Il m'arrive d’essayer de présenter une face souriante ou même sans me forcer d'éprouver de la sympathie. Cela dégénère souvent par un "il fait de l’œil". Pour ne pas causer de confusion je cesse donc de regarder des femmes en souriant. Cela a pour conséquence que l'on en déduit que je suis attiré par les hommes et qu'on m'envoie dans des organisations contrôlées par des groupes homosexuels. C'est là encore une situation quasi  kafkaïenne.
C'est une des raisons -je croie- qui explique que j'ai fini par me contenter de films pornographiques:
"Quelles sont belles et sensuelles! Regarde le beau sourire qu'elles me font (à la caméra). Elles ne vont certainement pas me reprocher de les allumer!"

Un bon manager ce doit de prévoir les réactions de ses subordonnés et de ne pas se révolter à chaque fois qu'il désapprouve ce qui est fait ou dit.

La solidarité entre homosexuel(les) est considérée par de nombreux membres comme sacrée. J'ai expérimenté quelle aboutit parfois et peut-être  de manière inconsciente à une prise de contrôle d'un service ou même d'une entreprise au profit de la communauté. Dans ce cas, des abus peuvent être commis et peuvent être  acceptés comme normal en réponse aux abus commis dans le passé contre les homos. Parfois la limite imposée par la loi est franchis. Remarquez qu'il serait injuste de considérer les homos comme les seuls auteurs de tels comportements. Cela existe aussi pour d'autre communautés:  politiques, culturelles, régionales, professionnelles, syndicales...... Parfois les intérêts de plusieurs communautés se mêle et le résultat est explosif.

vendredi 2 août 2019

Intimidation

sur un moteur hors bord l'arrêt se fait par la mise à la masse de l'allumage.
Aujourd'hui je retrouve le cable de mise à la masse débranché.
Cela veut dire que la sécurité qui permet d'arrêter le moteur dans le cas ou le pilote tombe à la mer n'aurait pas fonctionné.
Cela s'ajoute aux reflexions entendues en salle de pause: "kakou"
kakou c'est le nom de mon accés wifi  sur la box 4G.
Donc ils sont venu à côté de ma maison en pleine campagne et ont analysé les possibilités de connexion voir de piratage.
Dans de nombreus cas j'observe depuis plusieurs années -quand ce n'est pas moi qui le fait volontairement- une tentative d'augmenter les risques d'accidents mortels.

Encore en  salle de pause, "if faut que tu quitte le territoire"
Puis en écoutant la radio: "il faut que tu quitte la france".

A mon avis ce sont des extrémistes politiques. Mais il est difficile de croire qu'ils ont la possibilité de "pirater" une radio FM nationnale.

Je vais être obligé d'informer à nouveau les autorités si cela continue et je donnerai les identités.


mardi 9 juillet 2019

Voila pourquoi il est parfois bon de se syndiquer.

Re-bonjour.

Je n'ai recçu aucun planning de XX nettoyage.
Le contrat ayant prévu 35 par semaine cela fait 7h par jour.
Je crois que YoYo a un contrat de huit heures.
Selon la loi je devrais bénéficier des mêmes conditions de
rénumération du travail effectué par la personne que je remplace.
Je vais peut-être signaller le problème à l'inspection du travail.
Bien sur c'est XX nettoyage qui est responsable.
Auriez vous l'amabilité de me transmettre le relevés d'heures transmis
par XX nettoyage s'il vous plait?
D'avance je vous remercie.

Pour la prime de panier coilà ce que dit le site gouvernemental (gouv.fr):
https://www.legifrance.gouv.fr/affichIDCC.do?idConvention=KALICONT000027172335&cidTexte=KALITEXT000027172340&dateTexte=

6.3.6. Autres dispositions (3)
Une prime de panier égale à 2 fois le minimum garanti est accordée aux
personnels effectuant au moins 6   h 30 au cours de la vacation   ; ce
personnel bénéficie d'un temps de pause de 20 minutes pris sur le
temps de travail.

puis sur le site de la CFDT
https://www.sfp-cfdt.fr/
Repas et pause :

Une prime de panier égale à 2 fois le minimum garanti, est accordée
aux salariés ayants le statut de travailleur de nuit, et effectuant au
moins 6h30 au cours de la vacation, ainsi qu’une pause d’au moins 20
min (une partie de la vacation doit être effectuée pendant les
horaires de nuit).

Travail de nuit :

Est considéré travailleur de nuit,  tout salarié qui effectue au moins
2 fois par semaine au moins 3 heures de travail entre 21 H et 6 H.
Toutes ces heures sont majorées de 20% pour les travaux réguliers et
de 100% pour les travaux exceptionnels. Tout salarié qui a le statut
de travailleur de nuit a, en plus, droit à un repos supplémentaire de
2% des heures effectuées dans la tranche 21H-6H, dès qu’il a effectué
plus de 43,33 H de travail dans cette tranche dans le mois.

--------------------------
conclusion

Reduire de le temps de travail à 6h alors que le site avait besoin
d'être "ratrapé" et que l'encrassement a été entièrement supprimé par
moi seul, me semble abusif et a pour effet la suppression de la
rénumération de  1 (ou deux ) heure par jour 190€
De plus la suppresion des primes dont j'ai parlé précedement rajoute encore 200€
Cela fait en tout 390€  (ou 470€) sur un salaire de 1200€.
Vous comprendrez donc pourquoi il  me faut  une copie signée de mes
heures par la qui les a constatées.
Jammais personne ne se trouvait sur le site pour constater l'heure de
fin de mon travail.
Vous ne m'avez pas demandé de vous remettre un relevé d'heure.
Je n'ai pas reçcu d'instraustion d'horaire de XX nettoyage.

Merci d'avance
Marc Dechico

Et pour illustrer le dicton : "Plus mieux bien vous travaillez plus moins bien vous êtes rétribué."


 


 

email à l'agence:


Je viens de recevoir un coup de fils de votre chef d'agence alors que je vous avait demandé une réponse écrite.
Je n'ai pas le temps de discuter avec vous cela serait trop long.
A cause d'un entrainement long de plus de 20 ans j'ai maitenant des difficultés à comprendre ce que vous voulez m'expliquer.
Mais je sais que je ne suis pas assez intelligent pour vous comprendre.
Je suis content de vous avoir fait économiser 400€. C'es un immense bohneur pour moi.
Pourquoi voulez vous me retirer ce plaisir?
Avez vous peur de les perdre à nouveau?
Cordialement
Marc Dechico


Nouvel email à l'agence:
Je vous remercie du coup de fil de votre chef d'agence.
Je vous pris de m'excuser , j'ai vraiment été charmé par sa voix suave, je n'avait bien entendu pas l'intention de perturber son couple.
 j'aurais du demander en premier si elle était mariée avant de l'inviter à dînner ce soir.
On aurait moins perdu de temps.
Je suis sur que j'aurais l'occasion de réparer cet impair ultérieurement.
Cordialement.
Marcos

Pour penser globalement:
Tout  cela me fait penser à un communiqué du FMI qui disait en substance: "En Europe les sociétés de service sur-facturent trop fréquemment  leur client". Et le FMI  auraient peut-être du ajouter : ils baisent aussi  les employés qui refusent de collaborer. Dans certains secteur comme l'informatique il est possible d'obtenir une surfacturation de 100% de manière régulière en habituant le client. 

Au bout du compte quel moyen ont les entreprises de résister à l'extorsion?

Je vais donner un exemple des méthodes employées fréquemment  dans les équipes de nettoyage même interne à l'entreprise.
On lave d'abord le mieux possible. Dans l'agro-alimentaire cela consiste à ne laisser aucune matière biologique visible (bout de viande par exemple). On mousse avec le moins possible de produit une grande surface. Les temps d'action du produit sont rarement respectés (20 minutes) . Puis on fait "tomber" la mousse. C'est à dire que l'on n’insiste pas trop au rinçage ce qui fait que les machines finissent par s'encrasser probablement du à la persistance du bio-film. On désinfecte  souvent sans rincer après la désinfection. Le désinfectant agit toute le reste de  la nuit (ce qui provoque peut-être de la résistance bactérienne).
Donc le travail est plus vite fait (on part plus tôt et tous ensemble pour obliger la direction à vider tout le monde). La consommation de produit est faible (on peut récupérer une partie du produit pour du travail au noir sans éveiller l'attention du fisc). L'encrassement devenant insupportable car trop visible on oblige le paiement d'heures supplémentaires alors que le temps de travail payé est supérieur au temps de travail effectué.

Si cette technique de travail s'est  généralisée cela veut dire que c'est elle qui paye le mieux et que personne n'a trouvé le moyen de l' arrêter.

Pour revenir à l'incident concernant quatre participants , moi l'employé , l'entreprise ou a lieu le travail, la société de service de nettoyage et la société d'intérim.

Une base de 7 heurs de travail avait été convenu entre moi et le responsable de la société de nettoyage.  J'ai demandé à plusieurs reprise si mon travail convenait et on ne ma' fait aucun reproche chez le client final. Mon contrat a été  reconduit et plus aucune correction n'a été demandé après la reconduction. Il était donc normal que ayant bien exécuté le travail on me paye au moins 7 heures alors que la personne que je remplace ma dit avoir été payé 8 heures.
Qui a décidé de baisser le nombre d'heures à 6 heures? Qui a reçu l'argent correspondant au 2 heures de différence?

Pour moi une des raisons qui contribue à ce genre de situation est due au fait que la manager responsable de l'organisation du travail ce doit d'avoir une marge de manœuvre pour pouvoir absorber les accidents et les imprévus. Je me réserve donc une heure ou deux heures de travail par jour à la charge du client par ce qu'il ne comprendrait pas pourquoi j'ai besoin de plus de temps en cas de problème. Dans certain cas je pourrais me trouver dans une situation favorable qui permettrait de diminuer les coûts et donc de moins facturer le client même si la marge de manœuvre n'avait pas été ajoutée à la facturation.   Dans ce cas, pour pouvoir diminuer les coûts il faudrait que le client trouve une solution pour compenser ponctuellement la perte en chiffre d’affaire de la société de service soit en lui permettant d'accéder ponctuellement à des client supplémentaire soit en lui demandant d'autre services.
Pour aller plus loin   la société de service pourrait même trouver des solutions pour diminuer des coûts de manière permanente si les clients trouvaient -encore- un moyen de compenser la perte de chiffre d'affaire occasionnée.