samedi 20 décembre 2014

Un exemple de mission d'intérim catastrophique.

Lors des deux présentations du travail par la boite d'intérim on nous avais avertis que nous allions devoir travailler 9/10 heurs  par jour et le samedi aussi  pour une période de 2 semaines. Deux fois 120 km pour les écouter. Lors du deuxième entretient je repars sans contrat signé mais on me demande de signer un papier dont les cases sont déjà toute cochées à l'impression pour bloquer mes primes sur un compte "rémunéré à 4%". De plus je les préviens que je n'ai plus toute ma dextérité à cause de mon travail précédent. La recruteuse me propose un poste adapté. Je ne dois pas oublier de rapporter le badge de qui me sera facturé 20€ sinon. 

Je fais le bilan à la fin de la mission: 
-- En moyenne 6h de travail par jour  pendant une semaine et pas de samedi.
-- Harcèlement sous la forme de réflexions régulières lorsque je suis à côté de certain managers et employés. En fait  je suis au milieu d'un conflit de 20 ans avec une partie de la population locale qui à mon avis m'a harcelé, diffamé et parfois menacé. De nombreuse personnes pensent que je suis traité normalement.
-- Des conditions d’hygiène qui me paraissent limites sur mon poste (carton mouillés  et produits frais).
-- Du travail inutile et même néfaste pour combler les périodes d'inactivité. Il existe des solutions pour diminuer les contraintes d'organisation: par exemple installer des boites à gant près des opérateurs pour qu'ils puissent en changer sans avoir à traverser la salle après avoir touché un objet sale. 
-- Des employés qui essayent de me faire croire que je pourrais remplacer mon chef. alors que je n'ai aucune expérience du management. En fait touts lest tests qui ont étés faits au cours de ma carrière pour me faire manager ont été catastrophiques.  Si "tout ce sait" ici bas alors il semble qu'il y ait quelque raté dans la collecte et la transmission des informations!
-- Je me retrouve trop souvent sur un travail posté nécessitant des geste rapides de grande précision. 
-- Je ne suis pas prévenu le soir que ma mission est interrompue, mais contacté le lendemain par la boite d'intérim. Encore 120 km  pour rapporter le badge ou alors un envoie en recommandé A.R.
-- le 21 janvier je n'ai toujours pas reçu mon salaire. Comment suis-je arrivé à ce délai? La boite d’intérim n'a pas proposé de virement mais un paiement par chèque à venir chercher à l'agence. Encore 120km à parcourir. Elle ne m'a pas non plus prévenu de l'arrivé du chèque. Un SMS aurait suffit. Je téléphone donc à la boite et leur demande l'envoie du  chèque. Ils sont embêté: "C'est tout un binz lorsque les chèques sont perdus". Pour ce qui est du paiement des salaires, depuis 20 ans je n'ai pratiquement jamais pu avoir un versement dans les 5 premiers jours du mois. Il faut demander à chaque fois un acompte.     

mercredi 17 décembre 2014

Encouragement au travail!

Harcèlement massif sous la forme de commentaires systématiques ("on a le droit de parler sur lui, en plus il se reconnait, c'est marrant"). Mais assez peux d'obstruction pour le moment, seulement une mise en condition: rendre la bête affamée pour quelle participe à la chasse aux heures "sup". Encore un exemple du "plus mieux bien tu travail, plus moins bien vous êtes rétribués". Lorsque cela est aussi fréquent et bruyant,  il ne semble pas nécessaire de le signaler. 

mardi 16 décembre 2014

Aphorisme nautique.

A partir du moment ou vous arrivez à enseigner la voile sans savoir naviguer, il n'est plus nécessaire d'apprendre à naviguer!

dimanche 7 décembre 2014

Une administration que le monde nous envie!

Inscription sur le site AG2R pour faire un bilan retraite.























Lors d'un voyage à Paris , je suis passé par hasard devant le site de l'AG2R à Paris. Je croise deux grand types avec costard cravate qui me regardent avec des gros yeux: "ils se fout de nous:" On-ils eu peur que je fasse sauter le bâtiment?  Ou sont-ils seulement des cranes d’œufs vexés?

Mes relations avec pole emploie.

Voici la copie d'un document remis par pole emploie le 7/12/2014 sur le site web.

Il est particulièrement intéressante de savoir que j'habite à plus de 40km de Quimper et qu l'on me demande de m'engager sur une période de 6 mois pour un travail de 5 heures par semaine.

De plus je viens d'accepter un travail chez Bigard Quimperlé du 15 au 31 décembre pour l'agence d'intérim ActiBreizh. Travail aussi proposé par pole emploie.Mon contrat ne me sera envoyé qu' une fois commencé le travail. Donc pas de justificatif.
Notez aussi l'adresse d'envoie pour le motif de refus de cette proposition d'emploie: Pole Emploi Yvetot 76190.